2 tagged articles Horreur

Carrie 20/08/2013

Stephen King
243 pages
★★★★☆

A dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, Carrie White vit un calvaire, victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté...
Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans l'aigreur et la mesquinerie des autres élèves.
Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?

Mon troisième roman de King. Son premier livre. J'hésitais à l'acheter, j'avais peur d'avoir "peur" (et oui, je suis une froussarde). Mais en décembre sortira un remake du film de De Palma avec mon actrice préférée, Chloë Grace Moretz, alors mon frère m'a acheté le livre.
C'était un pari risqué pour King de commencer sa carrière avec un livre mélangeant autant de genres littéraires ; en effet, la narration de Carrie est entrecoupé d'articles de presse, de lettres, d'extraits d'autres livres, qui laissent présager le désastre qui se produira dans les dernières pages du livre.
Donc, Carrie, c'est une adolescente, le mouton noir de ses camarades, parce que trop différente. Une tâche dans ce village cliché de l'american way of life. Sauf que ce que ses camarades ne savent pas, c'est que Carrie est douée d'un pouvoir de télékinésie, et qu'un jour, après la farce de trop, elle va péter les plombs. Le lecteur est autant terrifié que les habitants de Chamberlain par l'adolescente, mais on ne peut s'empêcher de ressentir de la pitié, et de la tristesse. Personnellement, je n'ai pu m'empêcher de pleurer, j'étais juste triste pour Carrie. Elle n'est pas méchante, elle n'a rien demandé à personne, elle a juste été élevée différemment des autres.
Bref, je vous conseille de lire ce livre qui est un classique du fantastique, et qui est réellement prenant, malgré un début assez lent. N'hésitez pas non plus à regarder le film de De Palma, ou d'aller voir le remake qui sortira en France le 4 décembre.

Tags : Stephen King - Fantastique - Horreur - Gore - Drame

Frankenstein 15/02/2014

Mary Shelley
eBook (environ 280 pages)
★★★☆☆
 
Frankenstein
 
Victor Frankenstein ! C'est l'inventeur, le savant maudit ! A quinze ans, il est témoin d'un violent orage foudre, traînée de feu, destruction d'un chêne... Son destin est tracé. Après des années de labeur, il apprend à maîtriser les éléments ; l'alchimie est pour lui une seconde nature. Bientôt il détient le pouvoir de conférer la vie à la matière inerte. Nuit terrible qui voit la naissance de l'horrible créature faite d'un assemblage de cadavres ! L'oeuvre de Frankenstein. Un monstre ! Repoussant, inachevé mais doté, d'une force surhumaine et conscient de sa solitude. Echappé des ténèbres, il va, dans sa détresse, semer autour de lui crimes et désolation. D'esclave qu'il aurait dû être, il devient alors le maître, harcelant son créateur. Il lui faut une compagne semblable à lui... Pour Frankenstein, l'enfer est à venir...

Une lecture commune avec la gentille webmiss de Lueurs-livresque m'a permis d'enfin sortir ce livre de ma PAL. J'avoue que je rechignais un peu à le lire, mais je l'ai finalement fait.

Au début du livre, nous retrouvons le capitaine Walton, capitaine d'un bateau parti en expédition dans l'océan Arctique. Un jour, il accueille à bord du bateau un homme à moitié mort de froid, visiblement à la recherche de quelqu'un. Se prenant d'amitié avec Walton, le jeune homme, Frankenstein, va lui raconter son étrange histoire. Le livre va alors prendre le point de vue du docteur qui va retracer toute sa vie, de son enfance, en passant par ses études et l'invention qui a chamboulé sa vie.

J'ai bien aimé les divers changements de point de vue tout au long du récit, même si des fois ça m'embêtait un peu. L'histoire en elle-même est bien, et le livre restera toujours un immense classique. Malgré cela, j'ai trouvé la plume de l'auteur assez plate, et certains passages semblaient terriblement longs. Le récit est, à certains moments, assez effrayant. Par exemple, à un moment, Frankenstein arrive dans une pièce et aperçoit le visage de sa créature se dessiner derrière la fenêtre.
 
Le personnage de Frankenstein m'a vraiment insupporté. Tout au long du livre il a fait preuve d'égoïsme, je trouve. Il passe des années de sa vie à créer un monstre, pour finalement s'enfuir au moment où la créature prend vie. On dirait une mauvaise blague. Contrairement à lui, j'ai bien aimé la Créature et son récit. Quand il raconte ses premiers instants, j'ai trouvé ça terriblement émouvant. Et j'avoue avoir été particulièrement émue quand il a raconté son histoire avec une famille qui l'a repoussé. Même s'il a tué des gens innocents, j'ai pris en pitié le monstre.

En bref, j'ai assez aimé ma lecture, malgré quelques passages assez longs. 
Frankenstein
Frankenstein



"Ainsi, ni la tendresse d'une amitié, ni la beauté de la terre, ni celle des cieux ne pouvaient délivrer mon âme du malheur. Les accents de l'amour restaient sans effet. J'étais enveloppé par un nuage qu'aucune influence bénéfique ne pouvait franchir. Un cerf blessé traînant ses membres défaillant vers quelque recoin pour y contempler la flèche qui l'a transpercé et pour y mourir - voilà à quoi je ressemblais."

Tags : Frankenstein - Classique - Fantastique - Horreur