2 tagged articles John Green

Qui es-tu Alaska ? 15/09/2013

John Green
362 pages
★★★★★
 
 
Miles Halter a seize ans et n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C'est là aussi, qu'il rencontre Alaska. La troublante, l'insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Qui es-tu Alaska ? est un de ces livres qui bouleversent, qui font passer du rire aux larmes. Je suis sortie étrangement vide, avec une toute nouvelle vision sur la vie, et ce qui m'entoure.
J'avais vraiment beaucoup entendu parlé en bien de ce livre. A première vue, on dirait un livre de jeunesse, simple, racontant l'histoire d'amour de deux adolescents. Mais ce n'est absolument pas ça. C'est un livre très profond sur la vie, la mort, l'amour, l'amitié. L'histoire commence simplement, Miles, bientôt surnommé Le Gros, est nouveau dans son pensionnat. Il est en quête de son Grand Peut-Être, et le rencontre dans les personnes du Colonel, de Takumi, et, surtout, d'Alaska. Il commence à fumer, à boire. Il profite de la vie.
Mais soudain, au milieu du livre, se page LA chose à laquelle personne ne s'attend. Pour ma part, j'ai mis au moins 20 pages avant d'arrêter de me dire "Mais c'est juste pas possible !". A ce moment-là, le livre prend tout son sens.
Je ne parlerai pas plus de cet événement par peur de vous spoiler. Mais, en conclusion, ce livre est littéralement un coup de foudre pour moi. Je l'ai lis en une journée. Je vous le conseille vraiment.



"On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d'en sortir, en se régalant à l'avance à cette perspective. Et rêver l'avenir permet de continuer, sauf qu'on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l'avenir pour échapper au présent"

Tags : John Green - Jeunesse - Drame - Coup de foudre - Gallimard Scripto

Nos Etoiles Contraires 22/10/2013

John Green
323 pages
★★★★★
 
Nos Etoiles Contraires
 
Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Un mot pour décrire ce livre ? Bouleversant. C'est le mot qui nous reste en tête encore une heure après qu'on est tourné la dernière page. John Green a frôlé le génie une première fois avec Qui es-tu Alaska ?, puis une deuxième fois avec Nos Etoiles Contraires.
L'histoire commence avec le point de vue d'Hazel Grace Lancaster, étudiante de 16 ans atteint d'un cancer à la thyroïde de stade 4 (assez grave et incurable, en somme). Au groupe de soutien pour les "survivants du cancer", elle rencontre Auguste Waters, un adolescent de 17 ans unijambiste qui est en rémission complète d'ostéosarcome. Et là, va commencer le début d'une des histoires d'amour les plus belles, mais aussi les plus tristes, de la littérature.
On peut penser que ce livre est déprimant. Etrangement, c'est le contraire. Malgré la tristesse et les nombreuses larmes versées, on aime encore plus la vie une fois le livre refermé. On passe très rapidement du rire aux larmes, comme pour chaque livre de Green. De plus, les personnages sont tellement attachants, que ce soit Hazel, Augustus, ou même leur ami Isaac. Leur histoire à chacun est vraiment triste. On voit vraiment ce qu'est le quotidien d'une personne atteinte de "la maladie du siècle", comme on dit.
Ce livre est totalement poignant. Je l'ai lu en moins d'une journée, avec une impossibilité de m'arrêter, excepté pour attraper mon paquet de mouchoirs. C'est sûrement un des meilleurs livres que j'ai jamais lu, et ce n'est pas peu dire. C'est pour moi un immense coup de foudre, et j'ai vraiment que le film adapté de cette histoire sorte au cinéma, en juin 2014.
Un conseil : armez-vous de vos mouchoirs et (re)lisez ce livre.




Nos Etoiles Contraires
Nos Etoiles Contraires
"Un jour viendra, ai-je dit, où nous serons tous morts. Tous. Un jour viendra où il ne restera plus aucun être humain pour se rappeler l'existence des hommes. Un jour viendra où il ne restera plus personne pour se souvenir d'Aristote ou de Cléopâtre, encore moins de toi. Tout ce qui a été fait, construit, écrit, pensé et découvert sera oublié, et tout ça, ai-je ajouté avec un geste large, n'aura servi à rien. Ce jour viendra bientôt ou dans des millions d'années. Quoi qu'il arrive, même si nous survivons à la fin du soleil, nous ne survivrons pas toujours. Du temps s'est écoulé avant que les organismes acquièrent une conscience et il s'en écoulera après. Alors si l'oubli inéluctable de l'humanité t'inquiète, je te conseille de ne pas y penser. C'est ce que tout le monde fait."

Tags : John Green - Amour - Cancer - Adolescence - Jeunesse - Drame - Coup de foudre