21 tagged articles Fantastique

L'étrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde 28/06/2012

Robert Louis Stevenson
92 pages
★★★★☆

Un monstre rôde dans les brumes victoriennes de Londres. Il a piétiné une fillette, tué un député et boxé une marchande d'allumettes. C'est un petit homme difforme et mal habillé, qui inspire à tous ceux qui l'ont vu des sentiments mêlés de répulsion, de crainte et de haine. À quoi, à qui ressemble-t-il ? Pourquoi les témoins oculaires de ses méfaits sont-ils incapables de décrire Mr Hyde ? Pourquoi Mr Utterson, le notaire du Dr Jekyll, est-il hanté par le testament de son client, au point de faire des cauchemars ? Pourquoi se lance-t-il sur la piste de Hyde, dans une partie de cache-cache funeste aux dimensions d'une ville-labyrinthe ? Quel lien, en définitive, unit Dr Jekyll à Mr Hyde ?

J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre ! J'avoue que je buttais un peu pour le commencer, l'histoire ne me plaisait pas plus que ça. Mais je ne regrette pas le moins du monde de l'avoir commencé ! Je l'ai lu en moins d'une journée. C'est mon professeur de français qui me l'avait donné, en me disant qu'il devrait me plaire. Et bien oui, c'est le cas ! Le suspens est bien présent, le livre se lit très facilement. On est en haleine jusqu'à la fin, mais on finit pas être déçu car le livre est bien trop court ! J'aurais préféré plus de pages, pour rester accrochée encore un peu de temps. Mais c'est bien le seul point négatif je trouve, et je le conseille à toutes les lectrices avides de fantastiques et de thriller, un parfait mélange des deux.

Tags : Robert Louis Stevenson - Fantastique - Classique - Littérature anglaise

Journal d'un vampire, tome 5 : L'ultime crépuscule 03/02/2013

L. J. Smith
572 pages
★★★★★

Un mal connu vaut mieux qu'un mal inconnu...
Avec l'aide du charmant et sournois Damon, Elena a délivré son petit ami, le vampire Stefan, des profondeurs du Royaume des Ombres. Mais aucun des frères n'en revient indemne. Stefan est affaibli par son long emprisonnement et a besoin de plus de sang qu'Elena ne peut lui en donner tandis qu'une étrange magie a fait de Damon un mortel. Damon, violent et désespéré, ferait n'importe quoi pour redevenir un vampire – jusqu'à retourner en enfer. Mais que va-t-il se passer s'il emmène Bonnie avec lui, par accident ? Stefan et Elena se précipitent pour sauver leur amie innocente du Royaume des Ombres en laissant Matt et Meredith sauver leur ville natale des dangereux esprits qui ont pris possession de Fell's Church. Les enfants succombent un à un aux desseins démoniaques. Mais Matt et Meredith vont vite découvrir que la source du mal est plus noire – et plus proche – encore que ce qu'ils n'auraient jamais pu imaginer...

La plupart des avis que je lis sur la saga de Journal d'un Vampire sont négatifs, ce que je ne comprendrai jamais. J'ai dû lire le premier tome en 6ème, et j'avais eu un énorme coup de c½ur pour cette saga, beaucoup plus "effrayante" que celle de Twilight (par exemple). Et pour ceux qui regardent la série : ce n'est absolument pas la même histoire ! Certains personnages reviennent, mais la plupart ne sont absolument pas comme dans le livre. Par exemple, dans le roman, Elena est grande, blonde aux yeux bleus, contrairement à la série où elle est brune avec des yeux marrons et la peau mate. Donc, si vous regardez la série, ce n'est absolument pas une raison pour ne pas lire le livre. Au contraire !
Bref, revenons à ce tome. Le tome 4 m'avait un peu moins plu que les autres, et j'ai mis beaucoup de temps avant de commencer le tome 5 (un an plus tard, en fait). Mais wouah, on commence direct sur les chapeaux de roues avec une scène Delena ! Pauvre Damon, qui est redevenu humain et qui est désespéré. Elena pense de plus en plus à lui, mais continue à aimer passionnément le beau Stefan. Ce tome est hyper intéressant en ce qui concerne les sentiments d'Elena, on en apprend vraiment plus ! D'ailleurs, on parle aussi beaucoup de Matt et Bonnie, et on apprend beaucoup de choses assez choquantes sur Meredith. J'adore, j'adhère, surtout que Meredith a toujours été une de mes personnages préférés et ça m'ennuyait qu'on n'apprenne pas plus de choses que ça sur elle.
Mais la fin, alors là... Je suis fan. On ne s'y attend vraiment, personnellement j'étais choquée, je n'y ai pas pensé une nanoseconde. Quand j'ai réalisé que c'était vrai, j'ai commencé à pleurer comme un bébé. Smith a vraiment rendu l'émotion de la scène finale.
Bref vous l'aurez compris, le tome 5 est mon préféré de la saga ! Moi qui avais peur d'être déçue, j'ai vraiment hâte de lire la suite. 


Avis de mes partenaires : ici et .


Tags : L. J. Smith - Journal d'un vampire - Fantastique

Carrie 20/08/2013

Stephen King
243 pages
★★★★☆

A dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, Carrie White vit un calvaire, victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté...
Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans l'aigreur et la mesquinerie des autres élèves.
Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres ?

Mon troisième roman de King. Son premier livre. J'hésitais à l'acheter, j'avais peur d'avoir "peur" (et oui, je suis une froussarde). Mais en décembre sortira un remake du film de De Palma avec mon actrice préférée, Chloë Grace Moretz, alors mon frère m'a acheté le livre.
C'était un pari risqué pour King de commencer sa carrière avec un livre mélangeant autant de genres littéraires ; en effet, la narration de Carrie est entrecoupé d'articles de presse, de lettres, d'extraits d'autres livres, qui laissent présager le désastre qui se produira dans les dernières pages du livre.
Donc, Carrie, c'est une adolescente, le mouton noir de ses camarades, parce que trop différente. Une tâche dans ce village cliché de l'american way of life. Sauf que ce que ses camarades ne savent pas, c'est que Carrie est douée d'un pouvoir de télékinésie, et qu'un jour, après la farce de trop, elle va péter les plombs. Le lecteur est autant terrifié que les habitants de Chamberlain par l'adolescente, mais on ne peut s'empêcher de ressentir de la pitié, et de la tristesse. Personnellement, je n'ai pu m'empêcher de pleurer, j'étais juste triste pour Carrie. Elle n'est pas méchante, elle n'a rien demandé à personne, elle a juste été élevée différemment des autres.
Bref, je vous conseille de lire ce livre qui est un classique du fantastique, et qui est réellement prenant, malgré un début assez lent. N'hésitez pas non plus à regarder le film de De Palma, ou d'aller voir le remake qui sortira en France le 4 décembre.

Tags : Stephen King - Fantastique - Horreur - Gore - Drame

Héros de l'Olympe, tome 1 : Le Héros perdu 24/08/2013

Rick Riordan
473 pages
★★★★★

Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d'Athéna et Leo, fils d'Héphaïstos... Ils ontété choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d'une terrible malédiction... Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie...

Ayant absolument adoré la saga Percy Jackson (qui est une de mes sagas préférées de tous les temps), je ne vous cache pas que j'avais vraiment peur de commencer Héros de l'Olympe. J'avais peur que les personnages soit copiés-collés, que le scénario soit nul, enfin, vous voyez le genre. Mais finalement, je crois que je l'ai quasiment autant adoré que Percy Jackson.
Déjà, comment ne pas s'attacher aux personnages ? On découvre tout au long trois nouveaux demi-dieux : Jason, Piper et Léo. Je me suis beaucoup reconnue dans le personnage de Piper, que j'ai pris plaisir à découvrir tout au long du livre, mais je crois que mon coup de c½ur du côté des personnages restera pour toujours Léo (j'ai éclaté de rire plus d'une fois devant mon roman à la suite d'une de ses répliques !).
Le livre est toujours délicieusement drôle, et Riordan a vraiment bien introduit la nouvelle grande prophétie. Je ne vous spoile pas, mais dites vous que les Titans, à côté de ce qui attend nos héros, c'était rien. Dans la nouvelle prophétie, on laisse entendre que sept demi-dieux vont se réunir pour sauver (à nouveau) l'Olympe. On en connaît déjà trois. Et ça me donne atrocement hâte de découvrir les quatre autres dans le tome 2 !
En bref, cette nouvelle saga commence extrêmement bien, et c'est un coup de c½ur pour moi !

Tags : Rick Riordan - Héros de l'Olympe - Fantasy - Fantastique - Mythologie grecque - Mythologie romaine - Mythologie - Coup de coeur

L'écume des jours 28/08/2013

Boris Vian
192 pages
★★★★☆

L'Ecume des jours : ce titre léger et lumineux annonce une histoire d'amour drôle ou grinçante et inoubliable, composée par un écrivain de vingt-six ans.
C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette ½uvre d'une modernité insolente, l'une des plus célèbres du XXe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des noirs américains...

L'écume des jours est un des livres qui m'intriguait le plus, je pense. Ma mère me répétait tout le temps qu'il était vraiment bien et que je me devais de le lire. Donc j'ai profité d'un vide-grenier pour acheter cette vieille édition à un prix minime.
Pendant la première partie du livre, le lecteur s'habitue progressivement à la plume de Vian qui a fait naître ce monde fantastique et farfelu. En effet, le monde où  vivent Colin, Chloé, Nicolas, Isis, Chick, Alise et la souris est peuplé d'inventions fascinantes et de situations hilarantes. A première vue, ce livre est frais et respire le bonheur, incarné par des couples comme Colin et Chloé ou Chick et Alise.
Mais dans la deuxième partie, l'auteur nous fait découvrir "la face cachée" de son univers. Chloé tombe malade (un nénuphar pousse dans son poumon), Chick se ruine pour son écrivain favori, Jean-Sol Partre (je sais que ce nom vous dit quelque chose)... Bref, tout va mal pour nos héros. J'ai préféré cette partie du roman, moins gnangnan, plus... réelle.
J'ai adoré toutes les métaphores et les images poétiques que Vian a glissé dans son ½uvre. Au final, même si j'ai mis du temps à le lire, j'ai plutôt apprécié ma lecture, et je conseille à tout le monde de lire cet "ovni" des classiques.

Tags : Boris Vian - 10/18 - Conte - Romance - Moderne - XXème siècle - Comique - Fantastique