2 tagged articles Journal d'un vampire

Journal d'un vampire, tome 5 : L'ultime crépuscule 03/02/2013

L. J. Smith
572 pages
★★★★★

Un mal connu vaut mieux qu'un mal inconnu...
Avec l'aide du charmant et sournois Damon, Elena a délivré son petit ami, le vampire Stefan, des profondeurs du Royaume des Ombres. Mais aucun des frères n'en revient indemne. Stefan est affaibli par son long emprisonnement et a besoin de plus de sang qu'Elena ne peut lui en donner tandis qu'une étrange magie a fait de Damon un mortel. Damon, violent et désespéré, ferait n'importe quoi pour redevenir un vampire – jusqu'à retourner en enfer. Mais que va-t-il se passer s'il emmène Bonnie avec lui, par accident ? Stefan et Elena se précipitent pour sauver leur amie innocente du Royaume des Ombres en laissant Matt et Meredith sauver leur ville natale des dangereux esprits qui ont pris possession de Fell's Church. Les enfants succombent un à un aux desseins démoniaques. Mais Matt et Meredith vont vite découvrir que la source du mal est plus noire – et plus proche – encore que ce qu'ils n'auraient jamais pu imaginer...

La plupart des avis que je lis sur la saga de Journal d'un Vampire sont négatifs, ce que je ne comprendrai jamais. J'ai dû lire le premier tome en 6ème, et j'avais eu un énorme coup de c½ur pour cette saga, beaucoup plus "effrayante" que celle de Twilight (par exemple). Et pour ceux qui regardent la série : ce n'est absolument pas la même histoire ! Certains personnages reviennent, mais la plupart ne sont absolument pas comme dans le livre. Par exemple, dans le roman, Elena est grande, blonde aux yeux bleus, contrairement à la série où elle est brune avec des yeux marrons et la peau mate. Donc, si vous regardez la série, ce n'est absolument pas une raison pour ne pas lire le livre. Au contraire !
Bref, revenons à ce tome. Le tome 4 m'avait un peu moins plu que les autres, et j'ai mis beaucoup de temps avant de commencer le tome 5 (un an plus tard, en fait). Mais wouah, on commence direct sur les chapeaux de roues avec une scène Delena ! Pauvre Damon, qui est redevenu humain et qui est désespéré. Elena pense de plus en plus à lui, mais continue à aimer passionnément le beau Stefan. Ce tome est hyper intéressant en ce qui concerne les sentiments d'Elena, on en apprend vraiment plus ! D'ailleurs, on parle aussi beaucoup de Matt et Bonnie, et on apprend beaucoup de choses assez choquantes sur Meredith. J'adore, j'adhère, surtout que Meredith a toujours été une de mes personnages préférés et ça m'ennuyait qu'on n'apprenne pas plus de choses que ça sur elle.
Mais la fin, alors là... Je suis fan. On ne s'y attend vraiment, personnellement j'étais choquée, je n'y ai pas pensé une nanoseconde. Quand j'ai réalisé que c'était vrai, j'ai commencé à pleurer comme un bébé. Smith a vraiment rendu l'émotion de la scène finale.
Bref vous l'aurez compris, le tome 5 est mon préféré de la saga ! Moi qui avais peur d'être déçue, j'ai vraiment hâte de lire la suite. 


Avis de mes partenaires : ici et .


Tags : L. J. Smith - Journal d'un vampire - Fantastique

Journal d'un vampire, tome 7 : Le chant de la lune 23/11/2013

L. J. Smith
425 pages
★★★☆☆
 
Journal d'un vampire, tome 7 : Le chant de la lune
 
Elena et ses proches amis sont désormais étudiants à Dalcrest, cette même université où les parents de la jeune fille se sont rencontrés. La vie semble enfin
leur sourire de nouveau à tous, les sentiments d'Elena sont plus clairs ; quant à Stefan et Damon, ils paraissent avoir trouvé un terrain d'entente. Mais voilà que des étudiants commencent subitement à disparaître du campus. Aussitôt Elena est persuadée que des forces maléfiques les ont suivis depuis Fell's Church et que le cauchemar va recommencer.
Alors que la panique générale s'est emparée du groupe, Elena découvre l'existence d'un secret qui la bouleverse profondément. Elle comprend qu'une nouvelle tragédie est imminente et qu'elle pourrait bien ne pas y survivre. A moins que l'un des frères vampires - mais lequel ? - parvienne à la sauver.


Le principal sentiment que j'ai ressenti lors de ma lecture : de la déception. C'est comme ça que j'ai compris que, malheureusement, cette saga commençait à s'essouffler.

Pour commencer, on retrouve Elena, heureuse, prête à partir pour l'université avec son éternelle bande, pensant commencer une vie paisible d'humaine. Hélas, quand elle arrive à l'université, d'étranges choses se passent : meurtres, disparitions, aucune idée de ce qui pourrait être là-dessus. En plus de cela, les trois quarts du livre se concentrent sur les sentiments d'Elena, dont le coeur balance entre les deux frères Salvatore. Heureusement pour nous autres lecteurs, on a quand même les points de vue de Bonnie, qui rencontrer un seconde année assez charmant, Meredith, qui continue son entraînement de chasseuse pour pouvoir défendre ses amis, et Matt, qui va découvrir qu'une mystérieuse fraternité secrète le veut dans ses membres.

Déjà, ce qui m'a vraiment agacée au delà du possible, c'est ce triangle amoureux Stefan/Damon/Elena. Je n'ai qu'une question : pourquoi ? Alors qu'elle se déclare "folle amoureuse de Stefan", Elena va pourtant toujours courir dans les bras de Damon, et, dans un acte "de courage", elle les quitte tous les deux. Alors qu'elle est sensée rompre tout contact avec les deux pendant un certain temps, elle continue de voir Damon alors que Stefan souffre dans son coin. Je n'en reviens toujours pas de l'égoïsme qu'elle-même et Damon font preuve dans ce livre. Ca fait longtemps que je ne supporte plus Elena, mais je pensais que Damon avait toujours de l'honneur.

A part ce très désagréable point, j'ai quand même beaucoup apprécié toute l'histoire des meurtres, même si elle était reléguée l'arrière-plan. Et il faut avouer que le cliff-hanger final était vraiment bien placé. En espérant que le prochain tome s'améliore.

Journal d'un vampire, tome 7 : Le chant de la lune
Journal d'un vampire, tome 7 : Le chant de la lune



"Il l'aurait suivie jusqu'au bout du monde... Elle était si belle que, parfois, le simple fait de la regarder lui causait une souffrance égale à celle que provoque le soleil quand on le fixe trop longtemps. Elle était lumineuse avec ses cheveux d'or, ses prunelles de lapis-lazuli et sa peau laiteuse dont la perfection ne supportait qu'un frisson de blush."

Tags : L. J. Smith - Journal d'un vampire - Fantastique - Jeunesse - Bit-Lit - Black-Moon