4 tagged articles Héros de l'Olympe

Héros de l'Olympe, tome 1 : Le Héros perdu 24/08/2013

Rick Riordan
473 pages
★★★★★

Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d'Athéna et Leo, fils d'Héphaïstos... Ils ontété choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d'une terrible malédiction... Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie...

Ayant absolument adoré la saga Percy Jackson (qui est une de mes sagas préférées de tous les temps), je ne vous cache pas que j'avais vraiment peur de commencer Héros de l'Olympe. J'avais peur que les personnages soit copiés-collés, que le scénario soit nul, enfin, vous voyez le genre. Mais finalement, je crois que je l'ai quasiment autant adoré que Percy Jackson.
Déjà, comment ne pas s'attacher aux personnages ? On découvre tout au long trois nouveaux demi-dieux : Jason, Piper et Léo. Je me suis beaucoup reconnue dans le personnage de Piper, que j'ai pris plaisir à découvrir tout au long du livre, mais je crois que mon coup de c½ur du côté des personnages restera pour toujours Léo (j'ai éclaté de rire plus d'une fois devant mon roman à la suite d'une de ses répliques !).
Le livre est toujours délicieusement drôle, et Riordan a vraiment bien introduit la nouvelle grande prophétie. Je ne vous spoile pas, mais dites vous que les Titans, à côté de ce qui attend nos héros, c'était rien. Dans la nouvelle prophétie, on laisse entendre que sept demi-dieux vont se réunir pour sauver (à nouveau) l'Olympe. On en connaît déjà trois. Et ça me donne atrocement hâte de découvrir les quatre autres dans le tome 2 !
En bref, cette nouvelle saga commence extrêmement bien, et c'est un coup de c½ur pour moi !

Tags : Rick Riordan - Héros de l'Olympe - Fantasy - Fantastique - Mythologie grecque - Mythologie romaine - Mythologie - Coup de coeur

Héros de l'Olympe, tome 2 : Le Fils de Neptune 15/09/2013

Rick Riordan
550 pages
★★★★★
 
 
La déesse Gaïa s'apprête à lever l'armée des Géants, rappelés du Styx, pour faire régner le chaos sur le monde. Face à une telle menace, tous les demi-dieux doivent s'unir... Au Camp Jupiter, deux jeunes Romains sont désignés pour cette quête désespérée : Hazel Levesque, fille de Pluton, et Frank Zhang, un descendant des Argonautes. Mais la prophétie ancienne parle d'un trio. Et c'est un demi-dieu grec, au nom bien connu, qui doit leur prêter main-forte. Un héros qu'on croyait disparu, un héros appelé... Percy Jackson.

Je vous l'annonce de suite : cette saga me ravie de plus en plus. Ce tome 2 s'annonce aussi bien, voire mieux, que le tome 1. J'en suis plus que conquise.
D'abord, j'étais vraiment ravie de retrouver Percy. Ce garçon est vraiment attachant et restera un de mes personnages préférés de tous les temps. Le pauvre adolescent, amnésique, se retrouve au Camp Jupiter et fait la connaissance avec Hazel et Franck, avec qui il va devoir partir en quête. Ces deux nouveaux personnages sont adorables et tout autant attachants que Percy.
J'ai trouvé quelques longueurs au début et j'ai mis un peu plus de temps que d'habitude à rentrer dans l'histoire, mais l'humour de Riordan est toujours aussi présent, et j'ai éclaté de rire devant mon livre une bonne centaine de fois. On en apprend beaucoup plus sur les Dieux romains, et on découvre le fameux Camp Jupiter, très différent de la Colonie des Sang-Mêlés. La deuxième Grande Prophétie se précise, et nos trois héros vont devoir affronter de nouveaux monstres et de nouveaux défis.
Ainsi, j'ai adoré ma lecture, qui se solde par un gros coup de coeur. J'ai vraiment hâte de lire le tome 3, où les 7 héros vont enfin être réunis.



"Percy se frotta les yeux. Il ne lui manquait plus que ça, d'avoir un lien de parenté avec ce vieux cradingue. Pourvu, se dit-il, que tous les enfants de Neptune ne partagent pas la même destinée : tu commencs par te trimbaler avec un sac à main pour hommes, et sans savoir comment, tu te retrouves vieux, en peignoir et chaussons-lapins, à attaquer des poules avec une désherbeuse."

Tags : Héros de l'Olympe - Rick Riordan - Coup de coeur - Albin Michel Wiz - Jeunesse - Fantasy - Mythologie - Mythologie romaine - Mythologie grecque

Héros de l'Olympe, tome 3 : La marque d'Athéna 13/10/2013

Rick Riordan
573 pages
★★★★☆
 
 
Annabeth eut l'impression que quelqu'un venait de poser une main glaciale sur sa nuque. De nouveau ce rire étouffé, comme si la présence l'avait suivie depuis qu'elle avait quitté le vaisseau. Une partie d'elle avait envie de kidnapper Percy immédiatement, remonter à bord avec lui et s'enfuir, maintenant. Annabeth ne pourrait supporter de perdre Percy une fois encore.

Riordan est décidément un des mes auteurs favoris. Il réussit à réinventer ses histoires tome après tome, sans qu'aucun se ressemble. Ainsi, le tome 3 des Héros de l'Olympe est beaucoup plus sombre que les précédents, tout en conservant l'humour typique de son auteur.
On commence le livre avec l'arrivée Annabeth, Léo, Piper et Jason, qui retrouvent Percy, Hazel et Frank au Camp Jupiter. ENFIN, les sept demi-dieux de la Grande Prophétie sont réunis ! Bon, leur rencontre va être un peu explosive... Mais j'ai quand même adoré ce passage, qui est vraiment important pour le reste du livre. Bref, les demi-dieux vont s'embarquer pour une quête plus dangereuse que les autres, à Rome... Leur but : sauver Nico, le frère de Hazel, et tuer les deux géants "anti-Dionysos". Mais en plus de cette quête, Annabeth, en bonne fille de la déesse de la sagesse, va devoir suivre la Marque d'Athéna pour récupérer un objet permettant enfin la paix entre Romains et Grecs. Bref, beaucoup d'action dans ce roman en perspective.
Les personnages sont de plus en plus attachants. Enfin, les retrouvailles entre Annabeth et Percy ! Ils sont vraiment trop mignons ces deux-là, et je pense qu'ils ont le droit à un peu de bonheur. Et puis j'adore toujours autant Léo, qui m'a beaucoup fait rire (comme dans la citation en fin d'article), mais qui a aussi prouvé son courage plus d'une fois.
J'ai mis un peu de temps à lire ce roman, mais je ne regrette pas du tout, Riordan a vraiment bien aménagé la rencontre des Sept et le début de la Grande Quête. Et bien évidemment, la fin laisse une dose de suspens assez insoutenable. Je meurs d'envie de lire le quatrième tome de la saga (qui sortira le 4 mars en France) ! Ce livre frôle le coup de c½ur. J'adore.



"Il avait les cheveux plaqués en arrière, des lunettes de soudeur su le front, un marque de rouge à lèvres sur la joue et les bras et le t-shirt couverts de tatouages qui disaient "CHAUD BOUILLANT", "BAD BOY" et "ALLEZ LES LEO !""

Tags : Rick Riordan - Héros de l'Olympe - Jeunesse - Fantastique - Aventure - Mythologie grecque - Mythologie romaine - Mythologie

Héros de l'Olympe, tome 4 : La maison d'Hadès 13/04/2014

Rick Riordan
580 pages
★★★★★
 
Héros de l'Olympe, tome 4 : La maison d'Hadès
 
Annabeth et Percy sont prisonniers dans les Enfers côté Tartare, affrontant mille monstres.
Les cinq autres demi-dieux - Jason, Piper, Hazel, Frank, Léo - enterrent leurs désaccords et s'unissent pour trouver m'entrée des Portes, côté mortel.
Leur mission : sceller les Enfers et défaire les armées de Gaïa. 
Mais la victoire aura un prix... Percy et Annabeth resteraient enfermés dans la peu accueillante Maison d'Hadès.

J'ai enfin lu le quatrième tome des Héros de l'Olympe, après de (trop) nombreux mois d'attente. Et j'ai complétement adoré ma lecture !

Nous retrouvons donc, comme d'habitude, nos huit demi-dieux dans des situations plus compliquées les unes que les autres. Annabeth et Percy sont tombés dans un gouffre menant directement au Tartare, et ne sont pas au bout de leur peine une fois arrivés en bas : ils vont mener un terrible périple pour tenter de retrouver les Portes de la mort et les refermer, en évitant de mourir, si possible. Jason, Piper, Hazel, Frank, Léo et Nico vont, quand à eux, tenter de retrouver les Portes côté mortel, pour pouvoir secourir leurs amis et empêcher l'armée de Gaïa d'envahir la Terre. Bref, un travail assez épuisant.

Mais, honnêtement, impossible de s'ennuyer pendant notre lecture ! Les huit héros vont enchaîner combat sur combat, retrouver des anciens ennemis, en découvrir d'autres. Ils vont devoir faire preuve d'intelligence, de ruse, de courage et de force, pour mener à bien la mission la plus importante de leur vie. Et qu'est-ce qu'on adore ! Riordan a su, comme d'habitude, mêler l'action à l'humour, la tristesse à la joie, les rires aux pleurs. Il a vraiment une écriture fluide et simple, mais qui nous prend et nous amène directement dans le monde des demi-dieux. Je ne me lasserai jamais de ses histoires !

Ce tome est beaucoup plus proche des Percy Jackson que les autres, et j'en suis très heureuse. C'est le premier tome que j'aime autant depuis Le dernier olympien. Il est beaucoup plus sombre que les autres, soit dit en passant : nos héros favoris n'auront jamais autant cotoyé la mort que dans ce tome. Au moins, cela nous aura permis de rencontrer les dieux les moins accueillants, ceux qui se cachent au fin fond du Tartare. J'ai adoré ce côté du roman, qui est plus "adulte". Vous souvenez vous quand le plus grand soucis de Percy était de retrouver l'Eclair avant que Tonton Zeus ne se fâche ? Ah, la bonne époque. (Bon, j'abuse peut-être un peu. A peine.)

Sinon, en ce qui concerne les personnages : woaw. Riordan est décidément un maître en ce qui concerne le développement de ceux-ci. Ils ont tous incroyablement muri. Durant tout le long du tome, chacun a su montrer qu'il n'était pas là par hasard, en prouvant son courage et sa force. J'ai vraiment de tout mon c½ur les huit demi-dieux. D'ailleurs, ils sont toujours aussi solidaires entre eux, et j'adore complètement le côté là de leur amitié. J'ai particulièrement aimé les moments entre Percy et Annabeth, qui restent unis et forts, même dans le pire des endroits au monde. Et puis, évidemment, il y a la fameuse rencontre que fait Léo. Spoiler : J'ai adoré tous les chapitres entre Calypso et lui. Moi qui ai toujours adoré Calypso, même avant les Percy Jackson, j'ai été vraiment contente de la retrouver, surtout avec lui. Le développement de leur amour était juste la chose la plus adorable du monde, et j'espère vraiment que Léo arrivera à la délivrer.

En bref, ce quatrième tome a été un énorme coup de c½ur pour ma part, même si ça me brise le c½ur de me dire qu'il ne reste qu'un dernier tome de cette merveilleuse saga.





Héros de l'Olympe, tome 4 : La maison d'Hadès
Héros de l'Olympe, tome 4 : La maison d'Hadès
"Combien d'anciens ennemis se trouvaient-ils dans cette foule ? Percy commençait à comprendre que chacune des batailles qu'il avait remportées dans sa vie n'avait été qu'une victoire temporaire. Peu importaient sa force ou sa chance, peu importait le nombre de monstres qu'il terrasserait, au bout du compte Percy serait battu. Il était un simple mortel. Fatalement, il vieillirait, perdrait sa force, perdrait sa vitesse. Il mourrait. Tandis que ces monstres... ils étaient là pour l'éternité. Ils revenaient sans cesse. Il leur fallait peut-être des mois ou des années pour se reformer, peut-être même des siècles. Mais tôt ou tard ils finissaient par renaître."

Tags : Héros de l'Olympe - Rick Riordan - Heroic-Fantasy - Mythologie - Mythologie romaine - Mythologie grecque - Coup de coeur